Le rôle de la luette

role de la luette

La bouche est une partie du corps constamment au centre de l'attention. Respirer, manger ou parler n'est possible uniquement grâce aux différentes parties qui la composent et s'articulent entre elles. L'une de ces parties, la luette, est souvent la grande oubliée par rapport aux dents ou à la langue, mais elle est toute aussi importante.

Anatomie de la bouche

Selon le Collège des Sciences de la Santé, le palais est une cloison qui sépare les fosses nasales en haut, de la cavité buccale en bas. Il est séparé en deux parties : le palais osseux, à l'avant, délimite la bouche et la fosse nasale, tandis que le palais mou à l'arrière bloque le passage vers la gorge lorsque l'on mange et boit. La luette, aussi appelée uvule, se trouve au niveau du palais mou. Elle est entourée de deux amygdales, et est placée au niveau de l'ouverture de la gorge, appelée pharynx.

Quelle est la fonction de la luette ?

Par le passé, certaines théories scientifiques ont affirmé que la luette était un organe vestigial. Malgré tout, il semble qu'elle revêt bien une fonction. Selon Allodocteurs, le fait de déglutir la déplace avec le palais mou vers le haut, empêchant les aliments et les liquides de pénétrer dans la cavité nasale.

Selon Allodocteurs, la luette permet de contrôler le flux de l'air quand nous parlons. Pendant l’émission d’un son nasal par exemple, la luette est abaissée et une partie de l’air expiré passe par les fosses nasales. Elle empêche également l'étouffement en déclenchant le réflexe nauséeux si un objet volumineux arrive jusqu'au fond de la gorge.

L'uvulite

Comme la plupart des parties de notre corps, le palais mou peut également être sujet aux inflammations et à diverses affections. Selon le Journal des Femmes Santé, le gonflement de la luette (uvulite) peut avoir plusieurs origines dont les plus fréquentes sont : le ronflement, un reflux gastro-œsophagien, une infection virale ou bactérienne ou encore une inflammation secondaire du type herpès ou papillone. Parmi les symptômes, on retrouve des rougeurs et un gonflement, des maux de gorge, une déglutition difficile ou encore l'impression d'avoir quelque chose coincé au fond de la gorge.

Si vous souffrez d'uvulite, vous allez peut-être devoir consulter votre docteur, mais avant cela, voici une liste de remèdes maison à essayer :

  • Boire beaucoup d'eau.
  • Faire des gargarismes avec de l'eau chaude salée.
  • Utiliser un spray pour la gorge sans prescription.
  • Demander l'avis de votre médecin sur les antalgiques en vente libre.
  • Ne pas fumer et limiter le tabagisme passif.

Si vos symptômes persistent ou si vous remarquez des stries rouges ou blanches au fond de votre gorge, il pourrait s'agir d'une infection bactérienne appelée angine à streptocoques. Touchant plus fréquemment les enfants, elle peut aussi affecter les adultes. Selon l'Assurance Maladie française, les symptômes typiques d'une angine à streptocoques comprennent une fièvre supérieure à 38 °C, des frissons, des ganglions du cou gonflés et douloureux, une absence de toux associée à des douleurs abdominales. Si vos symptômes d'uvulite s'accompagnent de douleur ou s'ils persistent au-delà de quelques jours, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

L'apnée du sommeil

La vibration des tissus mous pharyngés est ce qui provoque le son du ronflement, selon la Faculté de Pharmacie d'Aix-Marseille. Elle note qu'un palais mou ayant une importante surface peut rétrécir les voies respiratoires d'une personne pendant son sommeil, tandis qu'une luette allongée peut obstruer le flux d'air et augmenter les vibrations tissulaires.

Les ronflements peuvent être plus graves que vous ne croyez. Ils peuvent être le symptôme de l'apnée du sommeil. L'apnée du sommeil est un trouble qui se traduit par des pauses répétées de la respiration pendant la nuit et qui peut être lourd de conséquences. L'un des principaux mécanismes de l'apnée du sommeil repose sur l'anatomie de la bouche : les muscles du palais mou se relâchent et les voies respiratoires se rétrécissent voire se bloquent pendant que vous êtes endormi(e).

L'Assurance Maladie française note que certains des symptômes les plus courants de l'apnée du sommeil comprennent un ronflement sévère et quotidien, des épisodes de respiration haletante durant la nuit, un sommeil agité, entrecoupé de micro-réveils et non-réparateur ainsi que des réveils en sursaut avec sensation d'asphyxie ou d'étouffement. Les gens en surpoids ou souffrant d'autres maladies comme l'hypertension ou le diabète sont plus à risque.

Si elle n'est pas diagnostiquée et traitée correctement, l'apnée du sommeil peut engendrer de nombreuses complications médicales et être à l'origine d'hypertension et de maladies cardiaques. Si vous pensez souffrir d'apnée du sommeil, consultez votre médecin.

La majeure partie du temps, la luette sait se faire oublier. Si vos symptômes d'uvulite ou vos douleurs de gorge deviennent récurrents, prenez rendez-vous pour en parler avec votre docteur.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

Quelles sont les différentes parties d’une dent ?

Chaque dent présente des parties distinctes. Voici une présentation de chaque partie.

  • L’émail – Il s’agit de la partie la plus à l’extérieur et la plus dure de la dent. L’émail est le tissu le plus minéralisé du corps humain. Il peut être endommagé par les caries si l’hygiène bucco-dentaire n’est pas correcte.

  • La dentine – Il s’agit de la couche de la dent sous l’émail. Si la carie pénètre au travers de l’émail, elle attaque la dentine, où des millions de tubes minuscules assurent un contact direct entre la bouche et la pulpe dentaire.

  • La pulpe – La pulpe est le tissu mou qui se trouve au centre de toutes les dents, riche en vaisseaux sanguins et en tissus nerveux. L’atteinte de la pulpe par la carie est habituellement douloureuse et requiert un traitement du canal radiculaire.