Que sont les tori mandibulaires ?

Torus mandibulaire

Avec la langue, touchez l’intérieur de votre mâchoire inférieure à l’endroit où se trouvent les racines des dents du bas. À présent, touchez le centre du palais. Sentez-vous des protubérances dures ? Ne vous inquiétez pas. Ces protubérances sont probablement des excroissances osseuses bénignes appelées tori.

Selon le Manuel MSD, les tori (ou torus s’il s’agit d’une seule bosse) sont des excroissances osseuses fréquentes et inoffensives dans la bouche. Il s’agit tout simplement de petits renflements osseux recouverts de tissu gingival sain. Ils sont considérés comme courants et totalement bénins. Ils peuvent apparaître d’un seul côté de la bouche, mais il est plus probable qu’ils se développent des deux côtés. Selon le Journal de Médecine Buccale et Chirurgie Buccale, les trois endroits où les patients sont les plus susceptibles de les avoir sont les suivants : le torus lingual mandibulaire, situé à côté de la langue dans la mâchoire inférieure ; le torus palatin qui se trouve sur le palais ; et les exostoses vestibulaires, situées sur le côté de la joue des molaires supérieures.

Comment se forment-ils ?

Les tori ont une croissance lente et leur taille peut varier. De nombreuses personnes en développent dans la bouche mais ne s’en rendent pas compte avant que le dentiste leur fasse remarquer. Selon le Journal de Médecine Buccale et Chirurgie Buccale, les tori semblent être ethniquement et génétiquement liés, et les tori mandibulaires sont plus courants chez les hommes. Certains dentistes soutiennent que les patients qui serrent les mâchoires et grincent des dents présentent plus souvent des tori. D’autres affirment que les lésions ou traumatismes du visage et de la mâchoire exposent à un risque accru de développer des tori.

Quel est le traitement des tori ?

La plupart du temps, les tori n’interfèrent pas avec le fait de manger, boire ou parler. Le dentiste surveille généralement la taille et la forme des tori, mais ne recommande aucun traitement, sauf s’ils commencent à gêner l’hygiène bucco-dentaire ou les fonctions quotidiennes de base. Si un torus grossit jusqu’au point de toucher le milieu de la bouche, ou si le patient doit porter un appareil orthodontique ou une prothèse dentaire amovible, le dentiste peut recommander l’ablation du torus. L’ablation se fait en ambulatoire chez le dentiste.

Les tori peuvent-ils être douloureux ?

Parfois, les excroissances osseuses des tori peuvent s’enflammer si le patient les écorche en mangeant, ou un dentiste peut érafler un torus en prenant des radiographies dentaires. Dans ce cas, il est important de nettoyer la zone lésée avec un dentifrice à base de fluor antibactérien ou un bain de bouche afin de réduire la charge bactérienne pendant la cicatrisation.

Lorsque les patients découvrent un torus, ils peuvent avoir peur qu’il s’agisse d’un signe de cancer de la bouche. Les tori ne sont pas cancéreux et ne le deviennent pas. Si vous remarquez une zone suspecte ou préoccupante dans votre bouche, il est conseillé de faire part de votre inquiétude à votre dentiste.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

ANATOMIE DE LA BOUCHE ET DE LA DENT

Présentation

Si la bouche ne constitue qu’une petite partie de votre anatomie, elle est composée de plusieurs parties qui jouent ensemble des rôles essentiels permettant de manger, de boire, de parler et d’offrir un sourire radieux. Les principaux acteurs sont les incisives, les canines, les prémolaires, les molaires, les couronnes, le liseré gingival, les racines, l’émail, la dentine et la pulpe.

Quels sont les différents types de dents ?

Voici une brève présentation des différents types de dents dans une bouche normale.

  • Les incisives – Les dents antérieures coupantes et en forme de ciseau (quatre supérieures et quatre inférieures) servent à couper la nourriture.

  • Les canines – Parfois appelées « cuspides », ces dents pointues servent à déchirer et à saisir la nourriture.

  • Les prémolaires – Ces dents comportent deux cuspides pointues sur la surface masticatrice. Elles sont parfois appelées « bicuspides ». Les prémolaires servent à broyer et à déchirer la nourriture.

  • Les molaires – Ces dents servent à broyer et à mastiquer les aliments. Elles présentent plusieurs cuspides sur la surface masticatrice, facilitant le processus.

Quelles sont les différentes parties d’une dent ?

Chaque dent présente des parties distinctes. Voici une présentation de chaque partie.

  • L’émail – Il s’agit de la partie la plus à l’extérieur et la plus dure de la dent. L’émail est le tissu le plus minéralisé du corps humain. Il peut être endommagé par les caries si l’hygiène bucco-dentaire n’est pas correcte.

  • La dentine – Il s’agit de la couche de la dent sous l’émail. Si la carie pénètre au travers de l’émail, elle attaque la dentine, où des millions de tubes minuscules assurent un contact direct entre la bouche et la pulpe dentaire.

  • La pulpe – La pulpe est le tissu mou qui se trouve au centre de toutes les dents, riche en vaisseaux sanguins et en tissus nerveux. L’atteinte de la pulpe par la carie est habituellement douloureuse et requiert un traitement du canal radiculaire.