Options d'anesthésie pour l'extraction des dents de sagesse

Options d'anesthésie pour l'extraction des dents de sagesse

Si votre dentiste recommande de vous extraire les dents de sagesse car elles sont cariées ou ne sortent pas correctement, ne paniquez pas ! Aussi impressionnant que cela puisse paraître, l'extraction des dents de sagesse est un processus courant dont vous ne vous souviendrez même pas si vous choisissez une anesthésie adaptée aux dents de sagesse (sédation de dentisterie).

Qu'est-ce que la sédation de dentisterie ?

La peur ou l'anxiété associée au traitement dentaire est courante pour la plupart des gens, tout spécialement en cas d'interventions chirurgicales. La sédation de dentisterie utilise des médicaments pour détendre les patients normalement mal à l'aise, explique le Dr Ronco, permettant ainsi de gérer le malaise ressenti par ces patients lors d'un traitement dentaire. Dans de nombreux cas, la sédation vous permet de rester quelque peu conscient, mais vous vous sentez si calme et à l'aise que vous vous endormez. Et si la dose d'anesthésique est forte, il se peut que vous ne vous souveniez pas de l'intervention une fois terminée.

Extraction des dents de sagesse

Il est assez simple d'extraire une dent totalement visible dans la bouche : cela implique une anesthésie avec un anesthésique local, puis après quelques manipulations autour de la gencive, la dent est extraite. Toutefois, ce n'est généralement pas le cas avec les dents de sagesse. Situées à l’arrière de la bouche, la plupart des dents de sagesse n’ont pas assez d’espace pour sortir correctement et sont considérées comme étant incluses. En fait, neuf personnes sur dix ont au moins une dent incluse, indique le Dr Patrick Rheault.

L'extraction des dents incluses requiert habituellement de retirer de l'os et du tissu gingival, ce qui en fait une intervention plus invasive que l'extraction de dents normalement positionnées. Et comme les quatre dents de sagesse sont généralement extraites en même temps, il est recommandé de consulter un stomatologue et d'avoir recours à un certain type de sédation au cours de l'intervention.

Sédatifs et anesthésiques

Avant de choisir la meilleure option d'anesthésie pour vos extractions, vous et votre chirurgien-dentiste ou stomatologue devez discuter de votre niveau d'anxiété et de la complexité de l'intervention. Voici les types de sédation les plus couramment utilisés actuellement pour l'extraction des dents de sagesse :

  • L'anesthésie locale consiste à injecter un anesthésique dans la zone de la bouche à traiter. Ce type d'anesthésie inhibe la sensation de douleur au cours de l'intervention.
  • La sédation consciente est généralement obtenue en prenant un médicament par voie orale, ainsi qu'un anxiolytique, peu avant l'intervention. Les médicaments provoquent la somnolence et, s'ils sont administrés à fortes doses, ils peuvent faire dormir le patient pendant l'intervention. Si vous prenez ce type de médicaments, quelqu'un devra vous amener et vous reconduire chez vous à la fin de l'intervention.
  • Le protoxyde d'azote ou « gaz hilarant » est un mélange contrôlé de protoxyde d'azote et d'oxygène que l'on inhale au moyen d'un masque placé sur le nez. Cela permet de se détendre et d'être moins nerveux par rapport à l'intervention. Les effets du gaz disparaissent rapidement, ce qui permet de conduire en toute sécurité pour rentrer chez soi après l'intervention. Un médicament par voie orale et le protoxyde d'azote sont fréquemment utilisés ensemble, auquel cas le patient ne peut pas conduire pour rentrer chez lui.
  • Selon L'Ordre des Dentistes du Québec, la sédation consciente est administrée par voie orale ou intraveineuse. La sédation IV agit rapidement, et même si le patient est conscient et capable de répondre aux signaux visuels du stomatologue, il ne se souviendra quasiment pas de l'intervention. Comme la sédation intraveineuse ne soulage pas la douleur, elle est utilisée en association avec une anesthésie locale. Le patient est groggy et quelqu'un devra le reconduire chez lui après l'intervention.
  • L'anesthésie générale est une association de médicaments par voie orale et par voie IV qui plonge dans un certain niveau de perte de conscience. Les personnes très endormies peuvent atteindre la perte de conscience totale. Le plus beau c'est que, une fois totalement réveillé, le patient ne se souviendra absolument pas de l'intervention.

Sécurité de l'anesthésie pour l'extraction des dents de sagesse

Lors de leur internat en dentisterie chirurgicale à l'hôpital, les stomatologues sont très bien formés à tous les aspects de l'administration des anesthésies. Ils sont également formés à la libération des voies aériennes, à la pose de cathéters intraveineux et à la prise en charge des complications pouvant survenir.

Si vous repoussez l'extraction de vos dents de sagesse alors qu'elle est nécessaire, la sédation peut atténuer votre appréhension relative à l'intervention. Et quelle que soit la méthode d'anesthésie que vous choisissiez, vous pouvez faire confiance à votre stomatologue et à son équipe d'anesthésistes hautement formés.

 

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

Adoptez-vous une bonne hygiène bucco-dentaire après une opération chirurgicale ?

Si vos dents de sagesse ont récemment été extraites, il est important de garder votre bouche propre, même après la cicatrisation. Essayez l’un de nos produits antimicrobiens pour avoir une bouche saine.