Les cloques dans la bouche et comment les traiter

Ulcérations de la bouche

Il n’est pas rare d’avoir des cloques dans la bouche. Cela peut survenir à n’importe quel âge et pour de nombreuses raisons. Il est donc important d’identifier ce qui contribue à cette affection spécifique. Dans certains cas, ces lésions peuvent être contagieuses ou exposer à un risque accru d’infection.

Ces ulcérations peuvent apparaître sur les lèvres, la langue, les gencives, l’intérieur des joues, le plafond ou le plancher buccal, et elles peuvent être dues à un traumatisme tissulaire, à une maladie non transmissible ou souvent à une maladie contagieuse.

1. Traumatisme tissulaire

Un amalgame cassé ou une dent pointue peut provoquer assez facilement un traumatisme dans cette région de la bouche en incisant le tissu. Ces types de plaie dans la bouche peuvent également se produire lorsque l’on se mord la lèvre ou la joue accidentellement, par tic nerveux ou en réaction à une injection d’anesthésique dentaire lorsque la joue, la lèvre ou la langue est engourdie.

2. Brûlure tissulaire

De nombreux patients ont déjà eu ce que les professionnels appellent une brûlure thermique. Également connues sous le nom de brûlures thermiques alimentaires, ces brûlures se produisent lorsque l’on mord dans un aliment tout droit sorti du four ou du four à micro-ondes sans le faire refroidir. Cela entraîne la formation d’une cloque dans la bouche qui est assez fréquente. E-Santé recommande aux patients de prendre des précautions particulières pour garder les brûlures tissulaires propres pendant leur période de guérison (de 7 à 10 jours pour ce type de brûlures). Utilisez un bain de bouche antibactérien et limitez votre exposition au tabac et aux boissons et aliments chauds.

3. Irritation tissulaire

Les habitudes telles que chiquer du tabac, se ronger les ongles ou mâcher des pailles peuvent également irriter les tissus mous de l’intérieur de la bouche, ce qui aggrave les cloques ou les plaies ouvertes. Les patients qui portent des appareils orthodontiques font souvent face à ces types de plaie en raison de l’irritation des fils et des brackets en métal ou en céramique qui frottent contre l’intérieur des joues. Dans ce cas, il faut demander à l’orthodontiste s’il peut couper l’extrémité de certains fils.

Cloques contagieuses vs. cloques non contagieuses

Les affections telles que la maladie de Crohn, la carence en vitamine B12, le lupus, l’anémie, la maladie cœliaque, la pemphigoïde, le syndrome de l’intestin irritable et la rectocolite hémorragique, peuvent tous se manifester sous forme de cloques dans la bouche. Toutefois, ces affections ne sont généralement pas contagieuses et le dentiste travaille souvent avec le médecin afin d’établir un plan de traitement qui favorisera le processus de guérison, ainsi que le confort du patient et la prise en charge de l’affection.

Les maladies transmissibles comme la varicelle, l’herpes simplex de type 2 (boutons de fièvre), l’infection par le virus Coxsackie (maladie pied-main-bouche), l’herpes simplex de type 1 (herpès génital), le VIH/sida, la mononucléose infectieuse et la syphilis, peuvent tous entraîner la formation de cloques similaires dans la bouche, dont le degré de contagion peut varier, spécifiquement lorsque les cloques se rompent et excrètent le virus. Outre les cloques, ces affections ont des symptômes distincts. Mais dans tous les cas, il faut aller chez le médecin et le dentiste pour recevoir un plan de traitement afin que la maladie soit correctement prise en charge.

Traitement et prévention des cloques dans la bouche

Le traitement et la prise en charge des cloques dans la bouche varient selon la taille des lésions et leur degré de transmission à d’autres personnes. Pour les cloques non contagieuses, si le médecin l’autorise, les patients peuvent utiliser un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), tel que l’ibuprofène ou le paracétamol, afin de réduire la douleur. Il est également conseillé d’appliquer de la glace sur les régions concernées et d’utiliser un bain de bouche antibactérien pour prévenir toute infection. Si ces remèdes ne procurent aucun soulagement, ou en cas de question sur les cloques, n’hésitez pas à contacter votre dentiste. Pour certaines lésions, il peut être nécessaire d’utiliser des antibiotiques systémiques et/ou un bain de bouche sur ordonnance pour réduire le risque de lésion tissulaire plus importante.

Si une cloque ou une plaie buccale ne guérit pas au bout de 10 jours, consultez votre dentiste. Certaines affections plus graves peuvent se manifester, au début, par des cloques dans la bouche. En fait, il est essentiel de détecter rapidement ces affections et de les traiter dès qu’elles apparaissent. Votre dentiste vous conseillera quant au meilleur traitement à adopter.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

L’HYGIENE BUCCO-DENTAIRE CHEZ L’ADULTE

Présentation

Une fois adulte, vous n’êtes pas immunisé contre les problèmes dentaires. En plus de l’observation d’une bonne routine d’hygiène à la maison, programmez des rendez-vous réguliers chez le dentiste pour un détartrage professionnel et un examen dentaire. Vous avez également à votre disposition une grande variété d’options esthétiques, notamment l’orthodontie (appareils dentaires), le blanchiment (au cabinet dentaire et à la maison) et la pose de facettes en porcelaine ou en composite.

Affections fréquentes chez l’ADULTE

En vieillissant, les soins dentaires chez l’adulte sont essentiels. Voici quelques problèmes à prendre en considération.

Affection gingivale – Si vous avez laissé de côté vos habitudes de brossage et d’utilisation du fil dentaire, et que vos nettoyages dentaires ne sont plus très réguliers, la plaque dentaire et le tartre peuvent s’accumuler sur les dents et provoquer une inflammation bactérienne. Sans traitement, cette inflammation peut être avec le temps la cause de dommages irréparables de la mâchoire et des structures de support, et peut entraîner le déchaussement des dents.

Cancer de la bouche – D’après le National Institute of Dental and Craniofacial Research, les hommes de plus de 40 ans sont les plus exposés au cancer de la bouche. L’utilisation de produits à base de tabac et la consommation d’alcool augmentent les risques de cancer de la bouche. La plupart des cancers de la bouche sont diagnostiqués par le dentiste au cours d’un examen de routine.

Rupture des obturations dentaires – Les obturations ont une espérance de vie de huit à dix ans. Néanmoins, elles peuvent durer 20 ans ou plus. Lorsque les obturations commencent à se rompre dans la bouche, les aliments et les bactéries peuvent pénétrer dans la dent et y provoquer des caries profondes.

Gardez des dents propres en suivant une routine d’hygiène bucco-dentaire.

La mise en place d’une routine bucco-dentaire est importante pour avoir une bouche saine. Essayez l’un de nos produits d’hygiène bucco-dentaire pour établir un programme.