Effets secondaires de l'anesthésie dentaire et causes de traitement

Effets secondaires de l'anesthésie dentaire et causes de traitement

Des interventions médicales sont parfois nécessaires pour rester en bonne santé, notamment pour avoir une bonne santé bucco-dentaire. L'anesthésie est inhérente aux interventions plus invasives, qu'il s'agisse d'une chirurgie du genou ou de l'obturation d'une carie avancée. Et lorsqu'elle est correctement administrée, il n'y a aucun problème. Toutefois, certaines personnes présentent des effets secondaires aux anesthésies dentaires. Voici un aperçu sur l'anesthésie et sur les causes des éventuels effets secondaires.

Types d'anesthésie

Il existe deux types d'anesthésie : l'anesthésie locale et l'anesthésie générale. Selon Allodocteur, l'anesthésie locale est pratiquée par injection d'un produit anesthésique directement dans les tissus que l'on doit traiter, comme le fait par exemple le dentiste. Le malade reste conscient, mais ne ressent pas de douleur. En effet, le dentiste désensibilise simplement une partie de la bouche en injectant un médicament dans la gencive ou l'intérieur de la joue : vous restez conscient pendant ce processus. Selon la Société Française d'Anesthésie et de Réanimation, l’anesthésie générale est un état comparable au sommeil, produit par l’injection de médicaments par la perfusion et/ou par la respiration. Ainsi, l’anesthésie générale vous fait perdre conscience pendant la réalisation de l’acte.

Bien que le terme puisse être trompeur, l'anesthésie générale joue un rôle beaucoup plus spécifique pour votre confort au cours d'une intervention, et elle est administrée par un professionnel formé tel qu'un chirurgien maxillo-facial ou un anesthésiste. L'anesthésie locale (ou régionale) est utilisée pour les traitements beaucoup plus simples, au cours desquels vos besoins sont suffisamment restreints pour que votre état corporel puisse rester le même.

Interventions nécessitant une anesthésie

Malheureusement, tous les rendez-vous chez le dentiste ne sont pas aussi simples qu'un détartrage. L'extraction dentaire est l'un des processus les plus fréquents nécessitant une anesthésie. Lorsqu'une dent est cariée et qu'elle doit être retirée, le dentiste anesthésie la zone de la bouche autour de cette dent. Les dents de sagesse constituent une autre cause courante d'extraction avec anesthésie, généralement en raison de leur inclusion ou du fait qu'elles n'ont pas suffisamment de place pour sortir.

Bien que les traitements radiculaires soient devenus beaucoup plus simples au fil des ans, ils requièrent eux aussi une anesthésie. Lorsque la pulpe d'une dent est endommagée ou infectée, la partie de la dent où se trouve la pulpe doit être retirée et scellée, ce qui permet de ne pas extraire la dent. Toutefois, le besoin le plus fréquent d'anesthésie concerne probablement l'obturation des caries. Une obturation est nécessaire lorsqu'une petite partie d'une dent est cariée. Le dentiste doit retirer cette petite partie cariée et obturer la cavité qui en résulte par la suite.

Effets secondaires de l'anesthésie dentaire

Les effets secondaires associés à une anesthésie locale sont rares. L'anesthésie au-delà de la zone affectée de la bouche est un effet secondaire très courant. Par exemple, après une injection locale dans la gencive, le médicament peut entraîner le relâchement des muscles de la paupière ou de la joue. Une fois que l'anesthésie se dissipe, cet engourdissement disparaît. Voici d'autres effets secondaires :

  • Incapacité à cligner de l’œil : si vous ne pouvez pas cligner de l'un des yeux, le dentiste peut le tenir fermé avec du ruban adhésif afin d'éviter toute sécheresse oculaire jusqu'à ce que l'engourdissement se dissipe.
  • Hématome : cette accumulation de sang peut se produire si l'aiguille pique un vaisseau sanguin lors de l'injection.
  • Rythme cardiaque accéléré : le médicament vasoconstricteur contenu dans l'anesthésie peut augmenter le rythme cardiaque pendant une minute ou deux. Si cet effet secondaire apparaît, faites-en part au dentiste.
  • Lésion nerveuse : si l'aiguille pique directement un nerf, l'engourdissement et la douleur peuvent durer des semaines, voire des mois. Selon le Département d'Anesthésie-Réanimation du CHU de Rennes, les lésions nerveuses sont très rares après une anesthésie locorégionale.

La meilleure façon d'éviter tout effet secondaire associé à l'anesthésie dentaire est de diminuer le risque de problèmes impliquant une anesthésie. Pour avoir une bonne santé bucco-dentaire, brossez-vous les dents, passez le fil dentaire et ayez une alimentation saine. Et aussi, n'oubliez pas de vous rendre régulièrement chez votre dentiste pour un bilan.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

LOCAL ANESTHESIAProcedure

  1. Preparation – If you need local anesthesia, your dentist will dry part of your mouth with air or use cotton rolls. Then your dentist will swab the area with a gel to numb the skin.

  2. Injection – Next, your dentist will slowly inject the local anesthetic into the gum tissue. Most people don't feel the needle. Instead, the sting they feel is caused by the anesthetic moving into the tissue.

  3. After effects – An injection of local anesthesia can last up to several hours. After you leave the dentist's office, you may find it difficult to speak clearly and eat or drink. Be careful not to bite down on the area that is numbed. You could cause damage to yourself without realizing it.