Alvéolite Sèche Après L’extraction D’une Dent : Compréhension Et Prévention

Pour de nombreuses raisons, votre dentiste peut recommander l’extraction d’une dent. Tandis que de nombreux patients sont familiers de l’extraction des dents de sagesse, une extraction peut également viser à traiter ou à corriger une infection, une maladie parodontale ou le manque de place pour les dents.

Bien que l’extraction dentaire constitue une procédure relativement simple, il est recommandé de surveiller les éventuelles complications pendant le processus de guérison, y compris la plus fréquente : une alvéolite sèche. Apprenez-en plus sur cette affection et sur la manière de prévenir une alvéolite sèche après une extraction dentaire.

Qu’est-ce qu’une alvéolite sèche ?

Après l’extraction d’une dent définitive, un caillot se forme à l’endroit où se trouvait la dent. Ce caillot est vital, car il permet de protéger l’os et les terminaisons nerveuses dans l’alvéole vide.

Une alvéolite sèche se développe lorsque le caillot est délogé, dissous ou pas complètement formé. Les nerfs et les os restent alors exposés et sujets aux infections. Cette affection entraîne des douleurs extrêmes au niveau de la bouche et du visage, et doit être traitée par un dentiste dès que possible.

Pour quelles raisons l’alvéolite sèche survient-elle ?

Un caillot délogé peut parfois être le résultat d’un traumatisme ou d’une force sur l’alvéole vide. Malheureusement, les causes du délogement d’un caillot ou de sa non-formation ne sont pas toujours faciles à déterminer. Il existe néanmoins certains facteurs qui augmentent les risques de développer une alvéolite sèche, dont, entre autres :

  • les infections ;
  • les contraceptifs oraux (la pilule) ;
  • le manque de soin des blessures ;
  • le tabac.

Comment prévenir l’alvéolite sèche ?

Les alvéolites sèches surviennent généralement dans les cinq premiers jours après l’extraction d’une dent. Ainsi, la première étape de prévention de cette affection est d’éviter toute activité pouvant entraîner un traumatisme de la blessure. Par exemple, des activités simples telles que boire avec une paille ou cracher énergiquement peuvent déloger un caillot de sang.

Étant donné que l’usage du tabac augmente les risques de développer une alvéolite sèche après une extraction dentaire, évitez de consommer ces substances au moins 24 heures avant et 24 heures après l’intervention. Discutez avec votre dentiste pour déterminer si l’un de vos traitements médicaux est susceptible d’empêcher la coagulation du sang, et pour savoir quoi faire afin de diminuer ou éliminer le risque.

Votre dentiste ou votre chirurgien-dentiste sera en mesure de vous conseiller des soins à domicile et des mesures à prendre après l’extraction. Il peut s’agir de boire beaucoup d’eau, de ne pas vous brosser les dents pendant les 24 heures suivant l’extraction, d’éviter certains aliments ou d’utiliser des bains de bouche antibactériens. Votre dentiste peut aussi vous fournir des conseils spécifiques en fonction de vos antécédents bucco-dentaires et des médicaments que vous prenez.

Suivez ces conseils à la lettre pour prévenir l’alvéolite sèche et connaître un processus de guérison sans faille après l’extraction de votre dent.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

Conseils pour la gestion de la douleur après une EXTRACTION DENTAIRE

Voici quelques conseils pour vous permettre de minimiser l’inconfort et accélérer la guérison.

  • Placez une poche de glace sur votre visage pour réduire le gonflement (20 minutes avec la poche et 20 minutes sans).

  • Mangez des aliments froids pendant quelques jours.

  • 24 heures après l’opération, rincez avec de l’eau tiède et salée (une demi-cuillère à café de sel dans une tasse d’eau).

  • Évitez de fumer, d’utiliser une paille ou de cracher après l’opération. Vous risqueriez d’expulser le caillot de sang du trou de la dent.