Comment Les Troubles Du Comportement Alimentaire Affectent-Ils Votre Santé Bucco-Dentaire ?

Aujourd’hui, les troubles du comportement alimentaire constituent un grave problème de santé dans notre société. Cependant, de nombreuses personnes souffrent en silence. Comment les troubles du comportement alimentaire affectent-ils votre santé bucco-dentaire ? Les signes révélateurs sont manifestes pour un dentiste et se classent des plus bénins aux plus graves. Le dentiste ou l’hygiéniste dentaire sont souvent les premiers à détecter et à diagnostiquer ces troubles. La manière dont les troubles du comportement alimentaire affectent la bouche oblige les personnes qui en souffrent à consulter un dentiste avant tout autre type d’aide. Bien que ces troubles soient plus fréquents chez les femmes, et en particulier chez les adolescentes et les jeunes adultes, ils peuvent toucher tout le monde.

Types de troubles du comportement alimentaire

D’après le National Institute of Mental Health, les troubles du comportement alimentaire incluent l’anorexie mentale, la boulimie et la compulsion alimentaire. Ces trois troubles ont des effets négatifs sur la santé bucco-dentaire. Les personnes souffrant d’anorexie ont peur de prendre du poids ou de grossir, même lorsqu’elles souffrent d’insuffisance pondérale grave. Elles se privent d’aliments, font de l’exercice en excès, et, après avoir mangé, elles se forcent à vomir, utilisent des laxatifs, des lavements ou des diurétiques, afin de se débarrasser de l’excès de poids.

La boulimie est décrite comme une surconsommation excessive d’aliments plusieurs fois par semaine ou, pour les cas les plus graves, plusieurs fois par jour. Ce besoin incompressible entraîne une consommation malsaine d’aliments sucrés ou gras, suivie par une purge incluant les vomissements volontaires et l’utilisation de diurétiques, de laxatifs et de lavements. Des études ont démontré que 89 % des personnes boulimiques présentent des signes d’endommagement bucco-dentaire.

Les personnes atteintes d’hyperphagie boulimique étaient préalablement répertoriées comme des toxicomanes alimentaires. Elles se suralimentent pendant de courtes périodes, sans pouvoir contrôler cette impulsion. La différence avec les personnes boulimiques est qu’elles n’utilisent pas de méthodes de purge pour éliminer l’excès de poids. Elles ressentent plutôt un fort sentiment de culpabilité qui les force à continuer à manger. L’hyperphagie boulimique est un phénomène présent chez les hommes comme chez les femmes.

Comment les troubles du comportement alimentaire affectent-ils votre santé bucco-dentaire et corporelle ?

Tous ces troubles ont des effets négatifs sur la santé corporelle. La carence en vitamines, minéraux et nutriments associée à ces troubles provoque une détérioration et un mauvais fonctionnement de l’organisme. Les problèmes de santé potentiels sont les suivants :

  • la perte de poids ;
  • la perte des cheveux ;
  • une baisse de la température corporelle ;
  • la constipation ;
  • des cycles menstruels irréguliers ou absents pour les femmes ;
  • des problèmes cardiaques, une insuffisance rénale et un décès éventuel.

Les effets négatifs des carences en vitamines et en nutriments se reflètent également dans la bouche. De plus, pour les personnes qui se font vomir, le contenu acide de l’estomac endommage les dents. Les signes bucco-dentaires révélateurs des troubles du comportement alimentaire sont les suivants :

  • bouche sèche et glandes salivaires élargies ;
  • lèvres sèches et gercées, et douleurs dans la bouche ;
  • érosion des dents ;
  • sensibilité des dents au chaud et au froid.

Traitement bucco-dentaire recommandé

Les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire recherchent souvent de l’aide auprès de leur dentiste en raison des problèmes bucco-dentaires qu’elles subissent. Un dentiste ou un hygiéniste dentaire est formé pour identifier les signes bucco-dentaires d’un trouble grave du comportement alimentaire. Il est en mesure de conseiller le patient sur les dommages bucco-dentaires et physiques, et recommandera un traitement prodigué par un professionnel de la santé mentale. Dans le même temps, il aidera à résoudre les problèmes bucco-dentaires dont souffre le patient. Par exemple, il est conseillé aux personnes qui se forcent à vomir de ne pas se brosser les dents immédiatement après avoir vomi, au risque d’aggraver les effets négatifs du contenu acide de l’estomac sur leurs dents. Il leur est donc conseillé d’attendre environ une demi-heure et d’utiliser un dentifrice neutre, tel que du bicarbonate de soude.

Le travail de prévention et de restauration inclut notamment :

  • des instructions d’hygiène bucco-dentaire adaptées ;
  • des traitements pour la bouche sèche ;
  • des traitements contre la sensibilité dentaire, en réparant les dents qui présentent une perte importante de l’émail ;
  • des visites préventives fréquentes pour le suivi de la progression.

Les dommages bucco-dentaires provoqués par les troubles du comportement alimentaire sont secondaires par rapport aux dommages corporels. Néanmoins, il peut être difficile de consulter un spécialiste de la santé mentale, en raison de la honte et de la culpabilité associées à ce type de troubles. Les personnes qui consultent un dentiste pour des dents abîmées et une sensibilité dentaire seront évaluées sur les problèmes bucco-dentaires, mais aussi sur leur bien-être général. Il s’agit de la première étape de la recherche d’aide.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

Les effets sur la santé bucco-dentaire de l’ANOREXIE/BOULIMIE

L’anorexie peut conduire au développement de l’ostéoporose, laquelle affaiblit les os de la mâchoire qui supporte les dents et entraîne le déchaussement des dents. Avec la boulimie, le contenu acide de l’estomac remonte dans la bouche lors du vomissement et provoque l’érosion de l’émail des dents. Celle-ci favorise l’érosion, la sensibilisation, la décoloration et le possible déchaussement des dents.