Présentation

Un implant dentaire est une tige de titane (qui remplace la racine d’une dent) insérée chirurgicalement dans la mâchoire, sous le liseré gingival, sur laquelle le dentiste peut attacher une dent de remplacement ou un bridge. Un implant ne peut pas se détacher comme une prothèse dentaire. Les implants dentaires sont également bénéfiques pour la santé bucco-dentaire en général, car ils ne sont pas ancrés aux dents adjacentes, à l’instar des bridges.

Avantages

Un implant dentaire fait des merveilles pour l’estime de soi, car il ressemble tout à fait à une dent normale. De nombreuses personnes qui avaient honte de sourire à cause d’un espace créé par la perte d’une dent se sentent beaucoup plus à l’aise après la pose d’un implant dentaire. Au-delà de l’avantage esthétique, l’implant dentaire facilite la mastication et la parole, parce que l’implant est maintenu en place par une tige en titane directement fixée dans la mâchoire.

SOINS

De bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire sont obligatoires avec un implant. Vous devez absolument utiliser le fil dentaire tous les jours et vous brosser les dents de deux à trois fois par jour. De plus, il sera nécessaire de prendre rendez-vous chez votre dentiste tous les six mois pour un examen et un détartrage.

Procédure

Si vous prévoyez de vous faire poser des implants, vous devez avoir des gencives saines et des os solides pour supporter l’implant. Si vos os sont trop fins et trop mous, et incapables de supporter un implant, vous devrez alors avoir recours à une greffe osseuse. Ou encore, si la hauteur d’os dans la mâchoire supérieure n’est pas suffisante, ou si les sinus sont trop près de la mâchoire, vous devrez avoir recours à une élévation du plancher du sinus.

Une élévation du plancher du sinus est une opération exécutée par un chirurgien-dentiste ou par un parodontiste. L’opération consiste à ajouter de l’os à la mâchoire supérieure, entre la mâchoire et les sinus maxillaires, dans la région des molaires et des prémolaires.

Les implants coûtent généralement plus cher que les autres méthodes de remplacement de dents. L’implant lui-même peut coûter entre 1 000 et 2 000 €. À cela s’ajoute le prix de la couronne fixée à l’implant dentaire. Si vous avez une dent en moins et pensez que l’implant est une bonne solution pour vous, consultez d’abord votre dentiste1

L’American Dental Association conseille l’utilisation des deux types suivants d’implants dentaires .2

  • Les implants endostiques
    Il s’agit du type d’implant le plus fréquent, placé chirurgicalement directement dans la mâchoire. Ils sont également appelés « implants en forme de racines ». Ils ont généralement la forme de petites vis, de cylindres ou de plaques. Pour assurer la réussite d’un implant endostique, l’os doit être suffisamment profond et large pour constituer une bonne base. Après la guérison du tissu gingival, une seconde opération chirurgicale a lieu pour relier une tige à l’implant d’origine. Enfin, une dent artificielle est fixée sur la tige, ou, dans le cas de plusieurs implants, les dents artificielles sont fixées une à une sur les tiges, ou groupées sous forme de bridge ou de prothèse dentaire.
  • L’implant sous-périosté
    Ce type d’implant est constitué d’une armature en métal fixée à la mâchoire juste en dessous du tissu gingival. Une fois les gencives cicatrisées, l’armature est fixée à la mâchoire. Des tiges, fixées à l’armature, sortent des gencives. À l’instar des implants endostiques, les dents artificielles sont placées sur les tiges.

Autres articles relatifs aux implants