Morsures des joues : ce que vous devez savoir

Douleur de la joue

On est tous passés par là. Un coup de dent bien senti pendant le repas, une chute ou en réponse au stress, et voilà qu'on s'est mordu la joue, la langue ou la lèvre. La plupart du temps, il s'agit d'un simple accident fâcheux, mais parfois, cela révèle un problème plus profond. Pas d'inquiétude, que vous le fassiez exprès ou non, il existe des traitements, préventifs ou après l'accident, pour garder votre bouche saine et sans douleur.

Pourquoi se mord-on les joues ?

Il existe différentes raisons pour lesquelles certaines personnes se mordent l'intérieur des joues et d'autres parties de la bouche, comme la langue ou l'intérieur des lèvres. Bien entendu, cela arrive le plus souvent par accident. Lors de la mastication, vous vous prenez les dents dans la joue, la langue ou la lèvre et vous les mordez sans faire exprès.

À l'inverse, si vous mordillez régulièrement vos joues ou une autre zone de votre bouche, il y a sûrement une raison. Si vos dents ne sont pas alignées par exemple, vous pouvez avoir tendance à mordre certaines parties de la bouche puisque les dents ne se superposent pas parfaitement.

La morsure chronique, aussi appelée morsicatio buccarum, peut avoir des origines psychologiques. La morsure chronique des joues est un type de comportement répétitif centré sur le corps (CRCC). Les autres CRCC incluent le fait de se ronger les ongles ou de se mordiller les lèvres, explique le Manuel MSD.

Lorsqu'une personne souffre de CRCC, elle ressent un fort besoin de pratiquer une activité répétée qui nuit à son apparence ou lui cause des blessures. Dans certains cas, la personne ne se rend même pas compte de ce qu'elle fait.

Mordiller l'intérieur de la joue peut avoir un effet apaisant pendant une période de stress ou d'anxiété, ou bien être déclenché par l'ennui. Parfois, une personne sujette aux CRCC se mordille la joue parce qu'elle y note une bosse ou une texture irrégulière. Elle peut mordiller la zone pour retirer la bosse ou lisser la texture irrégulière, bien que le fait de mordre ait tendance à aggraver le problème.

La morsure de la joue chez l'enfant

Tout comme chez les adultes, les enfants se mordillent les joues pour différentes raisons, par exemple, pour réclamer de l'attention, pour se calmer s'ils sont en proie à l'anxiété ou souffrent de dépression, ou encore à cause de facteurs génétiques. Si ce comportement n'est pas identifié et traité, il peut se poursuivre une fois adulte.

Les dentistes pédiatriques peuvent diagnostiquer le trouble et aider l'enfant à contrôler cette pulsion. Consulter un psychologue, se livrer à des techniques de relaxation, porter un protège-dents ou corriger des dents mal alignées sont des méthodes tout indiquées pour cesser de se mordre la joue.

Les dommages causés par la morsure de la joue

La morsure chronique de la joue peut endommager la muqueuse interne de la bouche et créer des plaies douloureuses, des déchirures ou des rougeurs. Des zones blanchâtres ressemblant à des callosités (kératose) peuvent également apparaître. Consultez votre dentiste sur les traitements des plaies de la bouche si vous ou votre enfant avez besoin d'un médicament ou d'un bain de bouche sur ordonnance.

Comment arrêter de se mordre la joue ?

Il ne faut pas s'inquiéter d'une morsure accidentelle. Vous aurez peut-être un aphte et serez un peu gêné(e) pendant quelques jours, mais cela ne vous embêtera pas outre mesure.

Si vous vous surprenez à mordre l'intérieur de votre bouche régulièrement, il peut être judicieux de prendre rendez-vous avec votre dentiste pour en parler. Il est possible que vous ayez besoin d'un appareil (ou dans certains cas, d'une opération) pour réaligner vos dents et empêcher les morsures.

Si dans votre cas, les morsures de la joue résultent plutôt d'un CRCC, il est important de comprendre si ce comportement est habituel ou compulsif. Si le problème est comportemental, il peut souvent être résolu en en prenant conscience, grâce à une autodiscipline et de la patience. Vous pouvez ensuite réfléchir aux petits gestes à adopter pour remédier à la situation et ainsi empêcher de vous mordiller l'intérieur de la bouche. Une bonne méthode, par exemple, est de mâcher du chewing-gum pour remplacer les morsures. Vous pouvez aussi trouver d'autres manières de vous détendre, à travers des exercices de respiration ou de la méditation. Si vous ne parvenez pas à corriger ce comportement vous-même, vous pouvez alors vous tourner vers votre médecin pour trouver d'autres solutions.

La morsure chronique peut causer une gêne et des lésions dans la bouche. Aborder le fond du problème vous permettra de le corriger et ainsi de garder une bouche saine en toutes circonstances.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

Affections fréquentes chez l’ADULTE

En vieillissant, les soins dentaires chez l’adulte sont essentiels. Voici quelques problèmes à prendre en considération.

Affection gingivale – Si vous avez laissé de côté vos habitudes de brossage et d’utilisation du fil dentaire, et que vos nettoyages dentaires ne sont plus très réguliers, la plaque dentaire et le tartre peuvent s’accumuler sur les dents et provoquer une inflammation bactérienne. Sans traitement, cette inflammation peut être avec le temps la cause de dommages irréparables de la mâchoire et des structures de support, et peut entraîner le déchaussement des dents.

Cancer de la bouche – D’après le National Institute of Dental and Craniofacial Research, les hommes de plus de 40 ans sont les plus exposés au cancer de la bouche. L’utilisation de produits à base de tabac et la consommation d’alcool augmentent les risques de cancer de la bouche. La plupart des cancers de la bouche sont diagnostiqués par le dentiste au cours d’un examen de routine.

Rupture des obturations dentaires – Les obturations ont une espérance de vie de huit à dix ans. Néanmoins, elles peuvent durer 20 ans ou plus. Lorsque les obturations commencent à se rompre dans la bouche, les aliments et les bactéries peuvent pénétrer dans la dent et y provoquer des caries profondes.

Gardez des dents propres en suivant une routine d’hygiène bucco-dentaire.

La mise en place d’une routine bucco-dentaire est importante pour avoir une bouche saine. Essayez l’un de nos produits d’hygiène bucco-dentaire pour établir un programme.