DÉFINITION

Le bruxisme est également appelé « grincement » ou « serrement de dents ». Il s’agit d’un problème très fréquent qui affecte entre 30 et 40 millions d’enfants et d’adultes aux États-Unis.

SIGNES ET SYMPTÔMES

Si vous remarquez l’un des symptômes suivants, vous êtes probablement atteint de bruxisme.

  • Des contractions rythmiques des muscles de la mâchoire

  • Un bruit de grincement la nuit, qui peut perturber le sommeil des personnes qui partagent votre chambre à coucher

  • Les muscles de la mâchoire serrés ou douloureux

  • Un son de cliquetis provenant de l’articulation temporo-mandibulaire

  • Une douleur durable sur le visage

  • Des dents endommagées, des obturations dentaires cassées et des gencives blessées

  • Des maux de tête

  • Occasionnellement, la partie inférieure de la mâchoire enflée en raison du serrement

CAUSE


Selon certains experts, le bruxisme est une mauvaise habitude, tandis que d’autres l’attribuent aux causes suivantes :

  • le stress, l’anxiété, la frustration et la colère ;

  • une malocclusion dentaire ou un mauvais alignement des dents et de la mâchoire ;

  • certaines maladies rares des nerfs et des muscles du visage ;

  • dans de rares cas, certains médicaments pour traiter la dépression, notamment le Prozac (fluoxétine), le Zoloft (sertraline) et le Paxil (paroxétine) ;

  • une complication de la maladie d’Huntington ou de Parkinson.

DIAGNOSTIC

Les personnes qui grincent des dents peuvent ne pas en être conscientes, car cela se produit généralement la nuit. Le bruxisme peut avoir de profondes répercussions sur la santé bucco-dentaire, notamment l’usure des dents et le développement du trouble de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM). Il est important de discuter avec votre dentiste si vous pensez être atteint de bruxisme.

PRÉVENTION

Si votre bruxisme est lié au stress, des thérapies ou des techniques de relaxation peuvent vous aider. Il est recommandé d’arrêter les stimulants, notamment le tabac ou la caféine.

TRAITEMENT

La meilleure solution est d’utiliser un protège-dents fabriqué par le dentiste, qui permet d’éviter le frottement des dents les unes contre les autres pendant votre sommeil. Le dentiste devra également restaurer les dents endommagées à l’aide d’obstructions ou de couronnes, afin de conserver la forme et la taille correctes des dents.

Le rétrocontrôle biologique peut être utilisé pour les « grinceurs » de dents diurnes, à l’aide d’instruments électroniques qui mesurent l’activité musculaire. Ainsi, ces personnes apprennent comment réduire l’activité musculaire lorsque la force de morsure devient trop extrême. De plus, des techniques d’hypnose ont été mises au point pour aider les personnes qui souffrent de bruxisme pendant leur sommeil.

AFFECTIONS CONNEXES

Les personnes souffrant de bruxisme sévère peuvent se casser les dents et endommager les obstructions. Le grincement ou le serrement des dents peut provoquer l’usure des couches d’émail externes, et augmenter ainsi la sensibilité dentaire. Les effets du bruxisme sévère sont les suivants :

  • certains cas de dysfonctionnements mandibulaires, également appelés « syndromes dysfonctionnels de l’articulation temporo-mandibulaire » (ATM) ;

  • maux de tête ;

  • douleur au visage inexpliquée ;

  • gêne lorsqu’on mange, croque ou parle.