BEC-DE-LIÈVRE/FENTE PALATINE

PRÉSENTATION

Le bec-de-lièvre et la fente palatine sont des anomalies congénitales qui sont dues à la malformation de la lèvre ou de la bouche de l’embryon pendant la grossesse. D’après les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC), chaque année aux États-Unis, 4 440 bébés naissent avec un bec-de-lièvre avec ou sans fente palatine, et 2 650 avec une fente palatine8.

Un bec-de-lièvre se traduit par une lèvre supérieure coupée. Il est provoqué par un défaut de fusion du tissu de la lèvre avant la naissance, au cours de la quatrième à la septième semaine de la grossesse. La cause de la fente orofaciale est inconnue, néanmoins, la combinaison de certains gènes et d’autres facteurs de risque, tels que les déséquilibres hormonaux, les carences alimentaires et certains médicaments pris pendant la grossesse, pourrait être impliquée.

On parle de fente palatine lorsque le palais ne s’est pas correctement fermé au cours de la sixième à la neuvième semaine de la grossesse. Le fond et l’avant du palais peuvent être ouverts, ou seulement une partie du palais. Une fente palatine est une malformation plus grave que la fente labiale, même si, pour ces deux types de malformations, une intervention chirurgicale est nécessaire.

D’autres facteurs de risque rapportés par le CDC augmentent le risque de fente orofaciale du bébé, notamment le tabac, le diabète et l’utilisation de certains médicaments contre l’épilepsie au cours du premier trimestre de la grossesse.

Les problèmes sur la santé bucco-dentaire liés au bec-de-lièvre et à la fente palatine peuvent affecter les dents du bébé et de l’adulte, notamment la position, la taille, la forme et le nombre de dents. Les fentes peuvent survenir entre la canine et les incisives latérales.