DÉFINITION

Les dents de sagesse sont les troisièmes et dernières molaires présentes de chaque côté de la mâchoire supérieure et de la mâchoire inférieure. Elles sont également les dernières dents à pousser : elles apparaissent habituellement entre 16 et 20 ans.

SIGNES ET SYMPTÔMES

Les dents de sagesse partiellement sorties ou de travers peuvent aussi être à l’origine de douleurs et de problèmes infectieux. Avant l’âge de 20 ans, ces dents ont des racines moins évoluées et présentent peu de complications. L’American Dental Association recommande donc aux personnes de 16 à 19 ans de faire examiner leurs dents de sagesse, pour voir si elles doivent être extraites.

CAUSE

Les dents de sagesse sont les dernières dents définitives à sortir, et il n’y a parfois pas assez de place pour elles dans la bouche. Elles peuvent alors être impactées (elles restent en dessous du liseré gingival au lieu de sortir). Lorsque les dents sont impactées, la zone où les dents devraient sortir peut devenir gonflée et sensible.

DIAGNOSTIC

Une extraction dentaire est une procédure plutôt banale. Votre dentiste ou votre spécialiste dentaire, appelé « chirurgien maxillo-facial », recommande une anesthésie locale si la dent a émergé, et une sédation de type IV ou une anesthésie générale si la dent est impactée. Le chirurgien-dentiste recommandera l’anesthésie la mieux adaptée à la personne à qui les dents de sagesse doivent être extraites.

TRAITEMENT

Si les dents de sagesse ont émergé, la ou les dents seront arrachées. Après l’opération, votre dentiste vous demandera de mordre doucement dans un morceau de gaze pendant 30 à 45 minutes après être sorti du cabinet dentaire, afin de limiter le saignement éventuel.

Si la dent de sagesse est impactée et intégrée dans l’os, le chirurgien-dentiste procède à une incision de la gencive et extrait la ou les dents par morceaux, afin de minimiser le volume d’os extrait. Une douleur et un gonflement peuvent apparaître, mais ils disparaissent normalement après quelques jours. Toutefois, si les symptômes persistent, ou en cas de saignement ou de fièvre, contactez votre dentiste ou votre chirurgien-dentiste.

L’extraction d’une dent de sagesse due à un encombrement ou à une impaction n’affecte en rien votre morsure ni votre santé bucco-dentaire future.

Après l’opération, un gonflement et une sensibilité du visage et du cou, tout comme une contusion, sont fréquents. L’application de glace et la prise de médicaments prescrits par le dentiste ou le chirurgien-dentiste soulageront la douleur, mais, si vous avez des questions ou si votre état vous inquiète, n’hésitez pas à contacter votre chirurgien-dentiste.

COMPLICATIONS


Alvéolite sèche 

Après l’extraction de la dent, un caillot se forme dans l’alvéole où se trouvait la dent, fermant ainsi la plaie pour qu’elle puisse cicatriser. Une alvéolite sèche peut se produire dans les cinq jours suivant l’extraction. Ce phénomène consiste en la rupture ou le délogement du caillot, ce qui a pour effet d’exposer l’os et les nerfs de la dent. L’alvéolite sèche ne se produit que dans 2 à 5 % des cas.

Une alvéolite sèche est très douloureuse ! Pour soulager la douleur, votre dentiste nettoiera l’alvéole et enlèvera les éventuels débris. Il appliquera ensuite un pansement médicamenteux qui protégera la plaie et limitera la douleur. Le dentiste pourra aussi prescrire un antibiotique qui préviendra une éventuelle infection et des analgésiques pour soulager la douleur. Avec des soins adaptés et un peu de repos, l’alvéolite sèche sera résorbée en sept à dix jours.

AFFECTIONS CONNEXES

La péricoronarite est une infection dentaire qui survient lorsque la dent de sagesse n’a pas suffisamment de place dans la bouche pour émerger. La dent de sagesse est partiellement sortie, et le tissu gingival recouvre une partie du haut de la dent. Ainsi, les aliments ou la plaque peuvent se loger sous le tissu gingival. La péricoronarite est l’infection de cette zone. Elle s’accompagne d’un gonflement et d’une rougeur du tissu gingival.

La péricoronarite se caractérise par une mauvaise odeur ou un mauvais goût dans la bouche, des écoulements de pus de la gencive à côté de la dent, des ganglions lymphatiques enflés sous le menton, des spasmes musculaires dans la mâchoire et un gonflement du côté infecté du visage. Vous pouvez la traiter en vous rinçant la bouche avec de l’eau chaude salée et en vous assurant que les résidus d’aliments sont bien éliminés. Si nécessaire, vous recevrez un traitement par antibiotique et, éventuellement, devrez subir une opération chirurgicale.

Adoptez-vous une bonne hygiène bucco-dentaire après une opération chirurgicale?

Si vos dents de sagesse ont récemment été extraites, il est important de garder votre bouche propre, même après la cicatrisation. Essayez l’un de nos produits antimicrobiens pour avoir une bouche saine.