Symptômes des dents de sagesse
Badge field

Wisdom Tooth Extraction

Published date field

Qu’est-ce que l’extraction de dents de sagesse ?

L’extraction de dents de sagesse est une intervention chirurgicale réalisée par un dentiste ou un stomatologue dans le but de retirer une ou plusieurs dents de sagesse. Les dents de sagesse sont les quatre dents définitives situées au fond de la bouche en haut et en bas. Ces dents constituent le troisième et dernier ensemble de molaires qui sort chez la plupart des gens à la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine. Le dentiste peut parfois recommander de les extraire.

Présentation des dents de sagesse

Les dents de sagesse, couramment appelées « troisièmes molaires », poussent généralement avant l’âge de 25 ans. Elles sont appelées dents de sagesse car elles sortent à l’âge adulte. Pour certaines personnes, « l’éruption des dents de sagesse » est un rite de passage et passe souvent inaperçue ; pour d’autres, cette éruption peut devenir problématique si elle entraîne un chevauchement des autres dents, si les dents de sagesse sortent dans la mauvaise position ou sont inclusesSelon Doctissimo, au fur et à mesure que vos dents de sagesse poussent, votre dentiste pourra les extraire pour les raisons suivantes :

  • Par manque de place.
  • En raison d’accidents d’évolution : péricoronarite ; déplacements ou infection des dents adjacentes
  • En cas de carie
  • À titre préventif.

Comment savoir si une extraction de dents de sagesse est nécessaire ?

Le fait d’aller chez le dentiste deux fois par an pour des bilans permet de suivre la progression de vos dents. Si le dentiste remarque quelque chose d’anormal au niveau des dents de sagesse, il les examinera davantage et réalisera des radiographies. Vous pourrez alors discuter ensemble du traitement. Les dents de sagesse sont généralement extraites au cours d’une intervention appelée extraction de dents de sagesse lorsqu’il existe des preuves de :

  • Atteinte possible de dents saines à côté des dents de sagesse
  • Risque de dents incluses
  • Risque d’infection
  • Kystes ou tumeurs

L’extraction des dents de sagesse incluses permet de réduire le risque de problèmes dans le futur, et les personnes qui choisissent de se faire arracher les dents de sagesse présentent rarement des complications graves. Même s’il est difficile de prévoir les futurs problèmes, à long terme, il peut être plus sain de subir une extraction des dents de sagesse que de les laisser en place :

  • Les dents de sagesse ne présentant pas de symptômes peuvent tout de même abriter une maladie.
  • S’il n’y a pas assez d’espace pour que la dent sorte, il est souvent difficile de l’atteindre et de la nettoyer correctement.
  • Les complications graves avec les dents de sagesse surviennent moins souvent chez les jeunes adultes.
  • Chez les adultes plus âgés, il peut y avoir des difficultés pendant l’intervention chirurgicale et des complications après.

Quels sont les risques associés à une extraction de dents de sagesse ?

Même si la plupart des extractions de dents de sagesse n’entraînent pas de complications à long terme, des problèmes peuvent survenir après l’intervention :

Il se produit une alvéolite lorsque le caillot de sang qui s’est formé après la chirurgie se détache de la plaie chirurgicale (alvéole) et expose l’os qui se trouve en dessous. L’alvéolite peut être douloureuse et peut retarder le processus de cicatrisation.

  • Les débris alimentaires coincés ou les bactéries peuvent provoquer une infection de l’alvéole.
  • Problèmes de sinus en raison de l’inflammation.
  • Affaiblissement de l’os de la mâchoire inférieure.
  • Lésion nerveuse au niveau de la lèvre inférieure, de la langue ou du menton.

Si vous êtes inquiet.ète des risques au cours de l’extraction de dents de sagesse, faites-en part à votre dentiste ou stomatologue. Il vous expliquera l’intervention et le processus et déterminera si cela est adapté à votre situation.

Comment se préparer en vue d’une extraction de dents de sagesse ?

Si vous avez déjà envisagé de subir une extraction des dents de sagesse, vous vous êtes alors probablement demandé comment vous préparer en vue de l’intervention. Vous devez indiquer à votre dentiste ou stomatologue que vous envisagez une extraction. Il déterminera alors si vous êtes un(e) candidat(e) à l’intervention et abordera les risques et les autres inquiétudes que vous pourriez avoir. Le dentiste peut réaliser l’intervention dans son cabinet, mais si votre dent est profondément incluse ou si l’extraction se révèle plus difficile que prévu, il peut vous suggérer de consulter un stomatologue. Lors du rendez-vous avec votre professionnel dentaire, voici quelques questions que vous pouvez poser :

  • Combien de dents de sagesse faut-il extraire ?
  • Quel sera le type d’anesthésie administré ?
  • L’intervention est-elle compliquée ou minutieuse ?
  • Quelle est la durée approximative de l’intervention ?
  • Les dents adjacentes ont-elles été endommagées ?
  • Quelle est la probabilité de lésion nerveuse ?
  • Devrai-je subir d’autres traitements dentaires par la suite ?
  • Combien de temps prennent la cicatrisation et la reprise d’une activité normale ?

Même si le dentiste ou le stomatologue n’a pas des réponses complètes à toutes ces questions, il y sera préparé. L’extraction de dents de sagesse est une intervention assez courante. Par conséquent, si le professionnel dentaire n’a pas de réponses exactes, il sera tout de même en mesure de vous donner des conseils.

Se préparer à la chirurgie

L’extraction de dents de sagesse requiert rarement de passer la nuit à l’hôpital. La plupart des interventions se font en ambulatoire, ce qui signifie que vous rentrez chez vous le jour-même. Le personnel du cabinet réalisant l’extraction vous indiquera quoi faire avant et après l’intervention et pourra répondre à toute autre question au sujet de l’intervention.

Avant le jour de l’intervention, prenez vos dispositions pour que quelqu’un vous conduise sur le lieu de l’intervention et revienne vous chercher. Demandez à quelle heure vous devez arriver au cabinet et si vous devez suivre des restrictions alimentaires la veille de l’intervention (p. ex., faut-il être à jeun ? Si oui, quand commencer et pendant combien de temps ?). Si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou en vente libre, demandez si vous pouvez les prendre avant l’intervention.

Le fait d’avoir des réponses à toutes ces questions facilitera la chirurgie et la récupération.

À quoi faut-il s’attendre avant l’intervention ?

Il existe trois types d’anesthésie, et selon la nature de votre opération et votre niveau de confort, vous la recevrez de trois manières :

L’anesthésie locale :

la plupart des interventions réalisées en cabinet dentaire se font sous anesthésie locale. Le dentiste utilise l’anesthésie locale pour insensibiliser les dents et les gencives avant un traitement.

La sédation consciente :

l’anxiété et la crainte suscitées par les traitements dentaires empêchent certaines personnes d’obtenir des soins. La sédation consciente permet de réduire l’anxiété que ressentent les patients qui souffrent de phobie dentaire et de faciliter l’exécution des traitements.

L’anesthésie générale :

utilisée pour les chirurgies importantes, l’anesthésie générale se pratique à l’hôpital. Elle peut également être employée lors d’interventions telles que l’extraction très complexe de dents de sagesse ou encore lors de problèmes particuliers.

À quoi faut-il s’attendre pendant l’intervention ?

Le dentiste ou le stomatologue réalise une incision au niveau du sillon gingival et crée des lambeaux pour exposer la dent et la zone osseuse sous-jacente. Tout os bloquant l’accès à la dent sera éliminé avant que le dentiste ou le stomatologue ne divise la dent en sections afin de pouvoir l’extraire plus facilement.

Le dentiste ou le stomatologue retire la dent et élimine tous les débris restants autour du sillon gingival ou de l’os. L’incision est ensuite suturée. Le dentiste ou le stomatologue applique alors de la gaze sur le site d’extraction afin de contrôler le saignement et favoriser la coagulation.

À quoi faut-il s’attendre après l’intervention ?

Une fois la chirurgie terminée, vous serez conduit(e) en salle de réveil en attendant que l’anesthésie se dissipe. Si vous optez pour une anesthésie locale, vous récupérerez probablement dans le fauteuil où vous avez subi l’intervention.

À faire :

  • Suivre les instructions du dentiste en ce qui concerne la récupération. Comme vous avez une plaie dans la bouche, il est essentiel de suivre les recommandations du dentiste ou du stomatologue afin que la cicatrisation soit plus rapide et qu’il n’y ait pas de complications.
  • Après l’intervention, reposez-vous le reste de la journée. Vous pouvez reprendre une activité normale le jour suivant, mais évitez toute activité intense pendant au moins une semaine, le temps que la plaie cicatrise.
  • Pendant un à deux jours après l’intervention, mangez des aliments mous. Les compotes et yaourts sont nourrissants et sont faciles à rincer afin d’éviter toute infection du site d’extraction.
  • Si vous avez mal après l’intervention, prenez des médicaments en vente libre contenant du paracétamol. Si la douleur persiste, contactez votre dentiste ou votre stomatologue, il vous prescrira peut-être un médicament plus fort. L’application d’une poche de glace contre la joue peut également soulager les douleurs peu intenses.
  • Rincez-vous la bouche avec de l’eau salée tiède (240 ml d’eau avec 1/2 cuillerée à café de sel de table) après chaque repas et toutes les deux heures environ pendant une semaine. Après un jour ou deux, vous pourrez peut-être recommencer à vous brosser les dents, mais agissez avec précaution à proximité du site chirurgical.

À ne pas faire :

  • Boire des boissons sucrées, caféinées, gazeuses ou alcoolisées les premiers jours suivant l’intervention. À la place, buvez beaucoup d’eau et n’utilisez pas de paille car le fait d’aspirer pourrait accidentellement déplacer le caillot de sang formé sur la plaie, ce qui retarderait la cicatrisation.
  • Manger des aliments qui sont difficiles à mâcher, trop épicés ou qui se coincent entre les dents.
  • Cracher, de quelque manière que ce soit, car cela peut déplacer le caillot de sang. Si vous pensez que la gaze sur le site d’extraction doit être remplacée, consultez votre dentiste ou votre stomatologue. Après l’intervention, il est normal de gonfler et d’avoir des ecchymoses. Mais cela doit s’améliorer en quelques jours en appliquant une poche de glace.
  • Se brosser les dents, cracher ou utiliser un bain de bouche le jour suivant l’intervention.
  • Ne fumez pas et ne chiquez pas des produits du tabac. La consommation de tout produit du tabac après une chirurgie dentaire peut gravement retarder la cicatrisation et peut accroître le risque de complications ou d’infection.

Si vous avez des points résorbables, ils devraient se résorber en quelques semaines. Si vos points ne sont pas résorbables, votre dentiste a certainement déjà prévu un rendez-vous pour les retirer.

Quand faut-il contacter votre dentiste ou votre stomatologue ?

Si vous présentez des signes ou symptômes après la chirurgie, contactez immédiatement votre dentiste ou votre stomatologue car il pourrait s'agir d’une alvéolite, d’une infection, d’une lésion nerveuse ou d’autres complications graves :

  • Œdème qui s’aggrave au bout de plusieurs jours
  • Fièvre
  • Analgésiques sur ordonnance inefficaces contre la douleur
  • Rinçage à l’eau salée ne débarrassant pas la bouche de l’arrière-goût persistant ou désagréable
  • Alvéole présentant une accumulation de pus ou un suintement au niveau de la plaie
  • Perte de sensation ou engourdissement persistant

Résultats

Après l’extraction de dents de sagesse, vous n’aurez peut-être pas à vous rendre à un rendez-vous de suivi, sauf si vous présentez des complications ou d’autres problèmes persistants (tels que douleur, engourdissement, saignement) pouvant indiquer une infection ou une lésion nerveuse, ou si vous devez vous faire enlever vos points de suture (s’ils ne sont pas résorbables).

En cas de complications, contactez immédiatement votre dentiste ou votre stomatologue afin de discuter des options de traitement appropriées.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.