Maladies Parodontales Et Obésité

Les professionnels de santé s'accordent à dire que l'obésité est une maladie chronique. Il est clair que les cas d'obésité augmentent en France (+ 5,9%1 par an en moyenne depuis 12 ans), et touchent toujours plus d'enfants et d'adolescents qui n'ont pas une alimentation équilibrée et présentent des habitudes alimentaires inadaptées. La recherche a démontré que l'obésité augmentait le risque d'hypertension, de diabète de type 2, d'arthrose, de maladies cardiovasculaires, de problèmes respiratoires et les risques de cancers du col de l'utérus, du sein, de la prostate et du colon.1 Une étude récente a également prouvé que l'obésité augmentait les risques de maladies parodontales : il est tout à fait possible que la résistance à l'insuline soit un lien entre l'obésité et la maladie parodontale.1 Il a en outre été démontré que les personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) était élevé produisaient plus de protéines inflammatoires. 2

Presque la moitié des Français adultes dépassent le seuil du poids de reference selon la définition de l'organisation mondiale de la santé. Les hommes sont plus souvent en surpoids que les femmes mais l'obésité sévère est plus fréquente chez les femmes. Ces individus ont alors plus de risque de souffrir de diabète et de maladies cardiovasculaires. En 2009, 31,9% des Français adultes de 18 ans et plus sont en surpoids et 14,5% sont obèses.1

Il est donc indispensable d'être conscient des risques de l'obésité et de prendre les bonnes mesures pour traiter cette question. L'importance d'une alimentation saine et d'une activité physique doit être encouragée, et chacun doit être conscient du rôle de l'obésité dans l'apparition d'un diabète, d'une maladie cardiovasculaire ou d'un cancer.

Le chirurgien-dentiste étudiera avec soin les antécédents médicaux du patient : il pourra peut-être diagnostiquer la cause de l'obésité et conseillera de prendre rendez-vous avec son médecin pour un examen médical complet. La santé bucco-dentaire sera aussi évaluée et des traitements pourront être mis en place après le diagnostic. Les efforts doivent se concentrer sur la réduction de la plaque dentaire et de l'inflammation qui l'accompagne, présents au-dessus et au-dessous du liseré gingival. L'importance d'une hygiène bucco-dentaire irréprochable à domicile est à souligner, en conseillant aux patients d'utiliser régulièrement le fil dentaire et de se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice antibactérien.

© Copyright 2011 Colgate-Palmolive Company

Référence ::
1. OBEPI 2009
2. Grand Rounds in Oral and Systemic Medicine Vol.1, No 2, 2006, pp. 36 - 47 36 - 47

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

De quelle manière le tabac est-il une MENACE POUR LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE ?

La principale menace du tabac sur votre santé est sans doute son association avec le cancer de la bouche. Un rapport de l’American Cancer Society mentionne les points suivants.

  • Environ 90 % des cancers de la bouche et certains types de cancers de la gorge sont dus à la consommation de tabac. Plus la personne fume ou chique du tabac fréquemment et longtemps, plus le risque de développer ces cancers augmente.

  • Les fumeurs ont six fois plus de risques de développer ces cancers que les non-fumeurs.

  • Environ 37 % des patients qui continuent de fumer après un traitement contre le cancer développent un cancer secondaire de la bouche, de la gorge ou du larynx. Tandis que 6 % seulement de ceux qui arrêtent de fumer développent ces cancers secondaires.

  • Le tabac à chiquer est associé aux cancers de la joue, des gencives et de la surface interne des lèvres. Le tabac à chiquer augmente le risque de ces cancers d’environ 50 %.