Quels sont les avantages du gaz hilarant pour un patient dentaire ?

Quels sont les avantages du gaz hilarant pour un patient dentaire ?

La plupart des visites chez le dentiste se font dans les règles. Il élimine la plaque dentaire, puis réalise un polissage pour éliminer les éventuelles taches sur les dents. Il passe ensuite du fil dentaire, jette un œil sous la langue et c'est fini. Vous prenez votre prochain rendez-vous pour dans six mois ou un an.

Pourtant, toutes les visites ne sont pas si simples. Certaines interventions requièrent d'administrer du gaz hilarant. Vous en avez certainement déjà entendu parler, mais à quoi sert-il ?

Qu'est-ce que le gaz hilarant ?

Selon le Centre Dentaire Beauport, le protoxyde d'azote (N2O), plus communément appelé gaz hilarant, est utilisé comme méthode de sédation locale. Il est incolore et inodore. Le protoxyde d'azote est un sédatif efficace car il détend les patients grâce aux sensations agréables qu'il procure. Son utilité découle également de son action rapide et de ses effets réversibles. C'est pour toutes ces raisons que le protoxyde d'azote est généralement considéré comme une méthode de sédation sans danger.

Effets secondaires

Seuls quelques rares patients présentent des effets secondaires négatifs. Ces effets indésirables peuvent survenir en cas de dose de protoxyde d'azote trop importante ou si la quantité inhalée varie rapidement. Les effets indésirables potentiels sont les suivants :

  • Maux de tête
  • Frissons
  • Sudation excessive
  • Nausées et/ou vomissements
  • Fatigue

Une fois l'administration de protoxyde d'azote arrêtée, le patient doit recevoir de l'oxygène pendant au moins cinq minutes afin de ne pas avoir mal à la tête. L'oxygène élimine tout reste de gaz des poumons et aide le patient à se réveiller.

Les repas constituent un autre point important en cas d'administration de protoxyde d'azote. Il est conseillé de faire un repas léger avant l'intervention et d'éviter tout gros repas au cours des trois heures qui suivent. Il faut également consulter son dentiste pour savoir quand il est possible de conduire en toute sécurité après l'intervention.

Protoxyde d'azote pour les enfants

Non seulement le gaz hilarant est sans danger pour les enfants, mais il constitue en outre la méthode de sédation de choix pour les enfants qui sont nerveux ou anxieux à l'idée de l'intervention qui va avoir lieu. Discutez-en au préalable avec le dentiste de votre enfant afin de déterminer la méthode de sédation appropriée. Certains enfants peuvent avoir des nausées ou des difficultés à porter le masque nécessaire à l'inhalation du gaz.

Contre-indications au protoxyde d'azote

Bien que ce soit un sédatif efficace et facile à administrer, le protoxyde d'azote pourrait ne pas être le bon choix pour vous, note Doctissimo. Indiquez à votre dentiste si vous présentez une ou plusieurs des conditions suivantes : premier trimestre de grossesse, bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), déficit en méthylène tétrahydrofolate réductase ou déficit en cobalamine. De plus, si vous prenez un traitement à base de sulfate de bléomycine ou si vous présentez des antécédents de troubles émotionnels ou de toxicomanie, le gaz hilarant peut ne pas être recommandé.

Il est probable qu'un jour ou l'autre vous ayez à subir une intervention nécessitant le recours au gaz hilarant. Pour éviter une telle intervention, il est essentiel d'avoir de bonnes habitudes en matière d'hygiène bucco-dentaire. La routine d'hygiène bucco-dentaire consiste à se brosser les dents au moins deux fois par jour, ce qui permet de prévenir la plaque dentaire, l'accumulation de tartre et l'apparition d'une gingivite. Il faut ensuite passer régulièrement un fil dentaire afin d'éliminer les particules d'aliments que la brosse à dents ne peut pas atteindre entre les dents et au niveau des gencives. Si vous ne voulez pas découvrir par vous-même la réponse à la question « Quels sont les effets du gaz hilarant ? », vous devez prendre votre hygiène bucco-dentaire au sérieux.

 

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.

AUTRES ARTICLES VOUS POUVEZ AIMER

LOCAL ANESTHESIAProcedure

  1. Preparation – If you need local anesthesia, your dentist will dry part of your mouth with air or use cotton rolls. Then your dentist will swab the area with a gel to numb the skin.

  2. Injection – Next, your dentist will slowly inject the local anesthetic into the gum tissue. Most people don't feel the needle. Instead, the sting they feel is caused by the anesthetic moving into the tissue.

  3. After effects – An injection of local anesthesia can last up to several hours. After you leave the dentist's office, you may find it difficult to speak clearly and eat or drink. Be careful not to bite down on the area that is numbed. You could cause damage to yourself without realizing it.